la pente

Il y a des gens qui cherchent leur chemin. Je pense
qu'il faut suivre sa pente. On est soi même qu'en
mobilisant tout ses travers qu'en acceptant toutes
ces faiblesses en suivant sa pente Dès qu'on
cherche son chemin et qu'on s'impose des choses  
on s'égare on se sabote
Nous pensons êtres libres mais en fait nous
sommes des automates nous sommes plus ou
moins libre a l'intérieur d'une fatalité, nos conflits
avec les autres et avec nous même nous enfermes
dans notre geôle faites de faux semblants et d'idées
préconçues ,on nous fait espérer mais l'espoir est
une vertu d'esclave nous vivons dans l'espoir en fait
on devient vite l'esclave de l'espoir ce qui fait de
nous d'éternels angoissés


E.M Cioran

Wampa



06/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres