Relou


Je m'appelle Arnaud
je suis pas de Passy
seulement de Bobigny

c'est ça l'ennuie
je suis pas né a Neuilly
mais a Saint-Denis vous
voyez le défi déjà
petit c'était mon soucis
pas de Lacoste ni d'Armani
que des fringues de chez TATI
pas de nike ni de reebok
que des baskets de chez ALDI 

 

C'est pas de ma faute
si mes darons sont au RMI
depuis une décennie
un truc de ouf que cette vie
c'est pas de leur faute
s'ils se nomment Annie et Jérémy
et pas Carla et Nicolas
c'est la faute a personne
si a force d'être pauvre
on devient misérable
un truc de malade que
ce kedal pour la racaille

 

La volonté et le courage
j'en avais grave au début
résultats alarmants
lacunes a combler
vraiment décevant
personnes pour m'aider
tous le monde pour m'enfoncer
l'école a tout détruit

 

Tu déchires grave
grand con,gros nul
looser creuvard
t'es qu'un bouffon
casse toi pauvre con
même les copains s'y
mettaient des mots
blessants dit par des
innocents


c'est pas de ma faute
si dans ma petite tête
y a pas de rêves mais
des frustrations des mots
blessants qui m'ont coupés
grave de la vie réelle
je suis sortis du bahû
pour entrer a pôle emploi
rien de bien a proposer
sinon ma bonne volonté
je suis devenu un numéro
parmi tant d'autres
si j'ai de la chance
et de la patience
un temps partiel un cdd
j'obtiendrais sinon
je ferais partis des 
chômeurs des sans emplois
des laissés- pour- compte
comme beaucoup d'autres
dans cette société

 

Ma vie ne sera faites
que de petits boulots
de périodes de chômage
de périodes de désespoir
de périodes de désenchantement
de rage aux quotidien
oui une vie de merde
ou j'essaierai de survivre
la tête haute sans jamais
espérer vivre mes rêves

 

Et créer une famille
y penserais un jour
avoir envie d'une femme
et d'enfants, mais être
lucide, si c'est pour
faire un copier coller
même pas y penser
trop injuste pour moi
de revivre mon enfance
a travers leur innocence
décidément quel vie de
merde

 

Je garde espoir malgré
mon désespoir il faut
y croire c'est quand
même pas la mer a boire
que de trouver un taff
même si comme moi on a
perdu la motivation
je vais pas me mettre
a boire et bédové ça
serais trop facile de
me dégonfler et d'exploser
c'est quand même drôle
que dans cette société
des droits de l'homme j'ai
pas le droit de travailler
même si je ne suis rien
faudrait un jour m'écouter
liberté égalité fraternité
suffit pas de l'écrire
faudrait l'appliquer
il y a des gens qui disent
tout le temps que je suis
un fainéant des mots cassants
des mots toujours des mots
mais entre temps ils ne
font rien que critiquer
sans jamais essayer de m'aider
que des bourgeois repus qui
passent leur vie a digérer
et a nous gouverner

 

moi j'ai 20 ans
et devant moi que le néant
c'est pas facile de se lever
pour ne rien faire que d'espérer
c'est difficile de se coucher et
ne plus avoir envie de se réveiller
j'espère quand même , je garde espoir
je rêve d'une société de fraternité

sans CAC 40 ni bonus financiers

je n'ai que  toute ma bonne volonté

une vie devant moi la force de mes 20 ans

tant de choses a  gouter et a faire

tant de choses a donner et partager

tant soi si peu  dans cette société 

le mot justice et solidarité soit

finalement conjugués au présent

 

 

 

 

 

 



13/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres