l'écume des jours

 

 


Je suis
devant la mer et je ne sais pas quoi faire
la regarder  danser et l'écouter murmurer
prendre de sa sérénité et oublier de penser
mais j'ai beau faire les vagues viennent
toujours se fracasser sur mes pensées

 

Le soleil me regarde je me demande pourquoi
il devrait aller se coucher et arrêter de briller
je veux la lune et sa douceur la nuit et sa noirceur
ne plus voir que les étoiles et écouter mon coeur

 

J' essaye  de me faire bercer par le rythme lent
de la houle qui vient mourir a mes pieds
mais j'ai dans la tête un chateau de sable
qui s'effondre et dans lequel je suis perdu

 

Je ferme les yeux pour ne plus regarder
cette immense solitude qui avance vers moi
a sa cadence et inexorablement comme la mer
je me suis isolé de la réalité je ne suis que moi
 
Je n'entend plus que les battement de mon coeur
qui me berce dans cette nuit qui a envahie mon corp
je respire au rythme de la dernière vague qui vient
mourir sur la plage dans un murmure d'agonie

 

L'écume des vagues ressemble a des milliers
de lames de couteaux qui scintillent  découpant
la mer et ma chair  l'horizon et mon futur
le sang coule  l'océan avance mes démons se réveillent

 

Il vas falloir les combattre positiver quitte a prendre un
cachet c'est si facile d'avaler et d'oublier de penser
je ne sais meme pas ce qui qui me relit a la vie
que le bruit de mon coeur,et la chaleur de mon sang


J'ouvre les yeux la mer est a mes pieds  la lune
a pris sa place dans le ciel, le soleil a disparu
malgré cette noirceur  cette douleur cette rage
je veux vivre sur l'écume des jours là ou tout
est permis même s'il faudra faire des compromis
j'ai encore envie de goûter a l'amour je sais qu'il
suffit d'y goûter pour ne plus pouvoir s'en passer

 


il ne faut pas avoir peur des mots mais des gens

 

 



20/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres