matin d'automne


c'est un matin d'automne ou
le gris uni le ciel et la terre
ou tout est figé et endormi
ou je n'ai qu'une envie
que le temps passe et le vent
efface toutes les traces de ma vie

j'ai survécu aux histoires
les plus sombres de la vie
les puits les plus profonds
gardé une attirance étrange
pour cette parti du jour
que l'on appelle la nuit

glisser lentement dans l'oublie
perdre doucement toute notion
de vie accroché a rien je suis
je me noie dans les méandres
de mes souvenirs et je suis
devenu l'épouventail de ma vie

mais même au fond du puit
le silence et le vertige
mes pleurs et ma douleur
n'arrivent pas a me fermer
les yeux

j'ai toujours dans la tête
ce petit rayon de soleil
cette musique obsédante
la certitude qu'un jour
je sortirai du puit
 




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres